18/07/2017

Ce qu'il faut faire quand on a perdu son passeport !

Si vous perdez votre passeport à l'étranger, en dehors de l'Union Européenne, vous devrez vous rendre à l'ambassade ou au consulat français pour obtenir un laisser-passer vous permettant de rentrer en France et de passer la frontière. Cela pourra prendre du temps, notamment si vous n'avez pas d'autre pièce d'identité sur vous ou si vous n'avez pas la copie de votre passeport perdu. Une fois de retour en France, vous pourrez entreprendre les démarches pour refaire un passeport.

passport-933051_640.jpg

Si vous perdez votre passeport en France, vous pouvez appeler le service des objets trouvés de la ville où vous pensez l'avoir perdu. Si cette recherche est un échec, vous devez faire une déclaration de perte (Cerfa n°14011*01 ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R13630) auprès de la gendarmerie ou du commissariat si vous ne souhaitez pas refaire une demande de passeport immédiatement. Cela évitera que votre identité puisse être utilisée par une personne mal intentionnée qui récupérerait votre passeport. 

Pour faire une demande de passeport suite à une perte, vous devrez joindre la déclaration de perte. La demande se fait auprès de la mairie de votre domicile et doit contenir un certain nombre de documents. Pour faire refaire votre passeport, vous devrez vous acquitter d'un timbre fiscal de 86€ et vous devrez attendre plusieurs semaines pour l'obtenir. 

Pour éviter de vous retrouver sans document d'identité en cas de perte de votre passeport, il est conseillé de faire faire une carte d'identité nationale qui est gratuite. Cette carte permettra également de refaire plus facilement votre passeport en cas de perte. De manière générale, pour éviter toute perte, il est préférable de laisser son passeport chez soi ou dans un coffre à l'hôtel pour éviter les mauvaises surprises avant un départ en vacances par exemple. 

Il existe donc des solutions en cas de perte de votre passeport mais dans tous les cas vous devez déclarer la perte pour éviter une usurpation d'identité.

10/07/2017

Bien préparer son stage en Erasmus !

Je vous avais dit qu'on y reviendrait, non ? Formidable opportunité de réaliser une formation en entreprise à l'étranger tout en apprenant une langue ou la culture d'un pays, le stage Erasmus est un échange de formation professionnelle entre plusieurs pays Européens. Il s'adresse aux étudiants faisant des études supérieures ou à des apprentis en formation professionnelle.

books-1281581_640.jpg


 
Qui peut partir ?
 
Le stage Erasmus est ouvert à tout étudiant dont l'âge se situe entre 18 et 30 ans et bénéficiant de la nationalité de l'un des pays participants au programme. Le stage Erasmus donne la possibilité à ces jeunes de partir se former entre 2 et 12 mois qu'il soient en formation professionnelle ou universitaire.
 
Où peut-on partir ?
 
Le stage Erasmus est réalisable dans les 27 pays de la communauté Européenne. Il vous offre également la possibilité de partir au Liechstenstein, en Norvège ou Finlande ou encore en Turquie. Si vous pouvez partir dès la première année de vos études, sachez que cette opportunité ne présentera qu'une seule fois dans votre scolarité. A vous donc de bien choisir la période la plus favorable ou qui vous apportera le plus dans votre futur parcours !
 
Où se renseigner ?
 
Le mieux pour obtenir le plus d'informations sur ce programme d'échange est de vous renseigner auprès de votre service de la scolarité de votre université ou de votre centre d'apprentissage. Faites attention aux dates de réunions d'informations et surtout à celle des dépôts de dossiers. Enfin, sachez qu'une petite bourse vous est allouée mensuellement pour faire face à vos déplacements sur place. Il n'est pas inutile de solliciter également le conseil général ou département pour voir si une aide à la mobilité est possible. Les boursiers voient le maintien de leur bourse durant ce séjour à l'étranger.

18:45 Publié dans etude, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

04/07/2017

Voyager, c'est bien, avoir sa carte européenne d'assurance maladie avec, c'est mieux !

Si vous partez en vacances en Europe, vous pouvez obtenir la Carte Européenne d'Assurance Maladie. Cette carte assurera vos droits d'assurance maladie et vos soins médicaux dans le pays où vous séjournerez. Ca ne coûte rien, ça ne prend pas beaucoup de temps et ça peut évidemment être très utile... notamment pour les stages en Erasmus (d'ailleurs, on y reviendra dans mon blog je pense...) !

sick-card-491713_640.jpg

 Vous pouvez demander la CEAM au moins 15 jours avant votre départ, auprès de votre caisse d'assurance maladie. C'est une carte nominative et individuelle et vous n'avez aucun document à fournir lors de votre démarche. La durée de validité de cette carte ne dépasse pas la durée de vos droits à l'assurance maladie. 

Si votre départ est proche et qu'il a lieu, par exemple 10 jours avant votre départ, vous obtiendrez de votre caisse d'assurance maladie un certificat provisoire avec une validité de 3 mois. Vous l'utiliserez dans les mêmes conditions que la CEAM.
 
Vous pouvez demander cette carte par internet en vous connectant sur votre compte ameli puis en allant sur la rubrique « démarches ». Également par téléphone au 36 46 (service 0,06 €/min + prix appel) ou directement sur place, dans l'un des points d'accueil de votre caisse. 

Si toutefois vous avez obtenu la CEAM et que vous l'avez perdue ou elle vous a été volée pendant votre voyage, contactez au plus vite votre caisse d'assurance maladie ; par téléphone depuis l'étranger au +33 811 70 3646 (le tarif varie selon l'opérateur téléphonique) ou par mail en vous connectant sur votre compte ameli et en allant sur la rubrique « messagerie ».

Avant de partir en voyage et de faire votre démarche de demande de CEAM, veuillez bien vous renseigner sur l'état sanitaire et les frais médicaux qui seront à votre charge dans le pays.

14:15 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)